Jeu du journaliste

T'as toujours rêvé d'être journaliste? Viens tester tes aptitudes à ce métier sur http://jeudujournaliste.canalblog.com/ . Et crois-moi, tu vas vivre les boires et déboires du vrai journaliste!

31 janvier 2009

Règles du jeu

Chaque participant doit s'efforcer de faire son maximum en fournissant des textes et photos qui lui appartiendront, produits pour les besoins du concours. Toute tentative de triche ou de plagiat disqualifiera le candidat.

Pour participer, il suffit de répondre aux épreuves en envoyant votre réponse par le biais des commentaires.

Vous pouvez à tout moment entrer dans le jeu.

10 épreuves journalistiques viendront mesurer vos capacités à être un bon journaliste.

Ce concours débute le 1er février 2009 et prend fin le 15 avril 2009 à minuit.

Je serai le seul juge et noterai en toute objectivité. Je déterminerai une note sur 10 à chaque épreuve à tous les candidats. Celui qui obtiendra le meilleur résultat au bout des 10 épreuves sera décrêté vainqueur. S'il y une égalité, une épreuve départagera les candidats ayant le même nombre de points.

A noter, ce jeu ne délivre aucun cadeau. Seul un titre honorifique vous sera remis, qui n'aura aucune valeur monétaire.

Bon courage à tous

Posté par Zoomeur à 18:00 - Généralités - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Bon... mais ces histoires de signes en journalisme est-ce si important' j´ai déjà bossé pour un quotidien régionale et ce n´étais pas le plus important ¡¡ Sinon tes initiatives sont sympa, elles engouragent l´effort et le plaisir de l´ecriture¡ Biz

    Posté par Pigou, 18 février 2009 à 16:18
  • Hé oui, les signes, c'est essentiel!
    Quand tu rentres dans une école, on te demande de suite de savoir calibrer tes textes, de ne pas produire des 1.500 signes quand des 1.000 suffisent.

    Si tu as bossé pour de la locale, j'imagine d'ailleurs que c'était en qualité de correspondant local de presse, personne ne te dit rien. Pourquoi? car tu n'es pas journaliste et sous-payé, en prime! Mais tu le remarqueras : la plupart du temps, tes rédactionnels sont retravaillés par le secrétaire de rédaction (SR). Il est chargé de calibrer les textes pour que tout rentre selon la masse d'infos à faire tenir sur une page.

    Ils ne libéreront jamais plus d'espace, à moins que le sujet ne le mérite.
    Et d'ailleurs, c'est pareil dans tous les canards.
    Quand un rédac chef te commande un article de 3.000 signes, n'essaye pas de lui en refourguer 6.000, à moins qu'il y une raison plus que valable, et je pèse mes mots, à cet allongement!

    Le calibrage est donc une notion à maîtriser rapidement quand tu fais du journalisme! Le plus concis tu seras, le mieux tu seras considéré...

    Chaque journal est une entreprise comme une autre. Il a donc une notion de rentabilité. Et vu le prix d'impression d'une page (que tu multiplies par le nombre de numéros diffusés), ça devient vite énorme si tu commences à te lancer dans des digressions souvent inutiles

    Posté par Zoomeur, 18 février 2009 à 17:41
  • oui tu as raison pour le calibrage. C sur que si tu fais un article qui mérite mille signe et que tu en produit 3000 ca risque de pas le faire
    ben g t pas sous-payé enfin je crois pas 1500 euros c pas rien O.o enfin a l epoque pr moi c t bien^^...apres j´ai effectué un remplacement de poste et le pire c que ca devait juste etre un stage a la base apres une prepa laborieuse du coup ca a ete une bonne experience merci pr les infos¡¡

    Posté par Pigou, 20 février 2009 à 12:01

Poster un commentaire